Salut mes petites nuances de rouge,
Comme promis on se retrouve aujourd’hui pour la revue de Admiring Ash, la première des 26 nouvelles de la série Love Letters de Anyta Sunday.

Résumé
Admiring Ash
A est pour Ash Heartford.
Adorable, fort et indépendant.
Abandonné par ses parents et attaché à une seule personne – sa petite soeur.
Attiré par River, l’homme sensuel qui se débarque sur le seuil de sa porte avec des nouvelles surprenantes.
Toujours désirant plus de River, mais ayant peur de le laisser entrer.
Devrait-il jouer en toute sécurité, ou réclamer son héritage et risquer de perdre son cœur?
A est pour Admirer Ash.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Ash. Sérieux le mec n’a pas eu de chance dans sa vie. Il enchaine les petits boulots et ne s’offre que peu de repos afin d’offrir le meilleur à sa petite sœur dont il a la garde depuis le décès de leur mère. Beaucoup auraient baissé les bras et pourtant il continue d’affronter la tête haute les épreuves que la vie lui réserve. J’ai aimé que l’auteur ne nous peigne pas un personnage dépressif au bord de la crise de nerfs. Non, Ash garde le sourire et est un petit bout d’homme plein de vie. Sa rencontre avec River va d’ailleurs bousculer la vie de ce dernier. River vit dans les quartiers huppés de la ville et n’a jamais connu les fins de mois difficiles. Ses parents ont de l’argent et River est habitué au confort de sa petite vie. Alors quand il va faire la rencontre de Ash a qui il doit remettre une lettre testamentaire de celui qu’il considère comme son grand-père et meilleur ami et qu’il va apprendre à le connaitre. River va petit à petit voir ses horizons s’élargir.
River, lui est un personnage plein de surprises. Au premiers abords, il est le parfait playboy, blasé par sa vie de riche fils à papa. Ça ne dure certes pas longtemps, mais c’est vraiment le sentiment que j’ai eu dans les premières pages. Puis, petit à petit, on découvre un jeune homme sensible qui a du mal à faire le deuil de son grand-père de cœur décédé.
L’histoire est aussi riche de ses personnages secondaires. On découvre Ben, Landon et Chance que l’on découvrira plus en détail dans leur histoire respective. J’ai apprécié que l’auteur leurs donne une part importante dans l’histoire. Ils ne sont pas là uniquement en coup de vent pour dire qu’ils sont introduits et ça, j’ai beaucoup aimé.
Le rythme de l’histoire est vraiment l’un des éléments importants du livre. Anyta nous décrit l’histoire de Ash et River comme une amitié qui va grandissant, surement, mais lentement vers une histoire d’amour. Les personnages se découvrent et apprennent à se connaitre, lentement mais surement, et cela apporte énormément de réalisme à leur histoire.
Que cela soit Ash ou River, aucun des deux n’était dans une situation propice à la rencontre. Ash a sa vie à 1000 à l’heure qui n’a aucune place à l’amour et vient de se découvrir un grand-père décédé et peut-être une solution pour sortir la tête de l’eau. River quant à lui est toujours dans sa phase de deuil. A la rigueur l’auteur aurait pu les faire coucher dès le début du fait d’une attirance extrême et d’une soirée trop arrosée. Ça aurait pu fonctionner dans la plupart des cas, mais pas ici, car en plus de ne pas avoir de place pour l’amour, Ash est vierge et n’a pas encore pris le temps de se définir sexuellement. Je ne parle pas ici que du fait d’être actif ou passif, mais bien de savoir s’il gay, hétéro, bi ou tout ce qu’il peut y avoir au milieu de ce spectre. Alors le fait que la romance prenne son temps est parfait, car cela laisse justement le temps à Ash de découvrir sa sexualité.
Autre point que j’apprécie grâce au rythme de l’histoire est l’intensité des sentiments. On s’attache aux personnages principaux et secondaires et on vit et ressent ce qu’ils vivent et ressentent. On est touché par la situation de Ash et par son ras-le-bol. On comprend qu’il est tenté d’abandonner son héritage matériel pour un chèque. On souffre avec lui de son manque de famille et on comprend ses incertitudes. Pareil avec River, on comprend ses doutes vis-à-vis d’une relation avec Ash et son besoin de respecter les derniers souhaits de son grand-père. Vraiment ce livre est un petit condensé de sentiment justement dosé et c’est juste … bon.
Admiring Ash est une romance Feel Good parfaite pour l’été. C’est léger, sexy et plein de bons sentiments, bref le cocktail parfait pour une lecture agréable sur votre terrasse en fin de journée. Comme à son habitude, l’auteur nous propose une romance qui prend son temps avec des personnages bien travaillés et très attachants. Personnellement j’ai été charmé encore une fois par la plume d’Anyta et j’ai hâte de découvrir ce qu’elle a en tête pour les prochains tomes de cette série.

Leave a Reply

Check Also

Wilde Fire by Lucy Lennox

Hi my little shades of red, It is with a little delay that I publish today my review of Wi…