Pour ceux d’entre vous qui ne le savent pas comme j’en avais parlé ailleurs qu’ici, L’étoile de Ren, le tome 1 de la série Chroniques de la lune brisée de F.T. Lukens était une des sorties pour Livre Paris 2018, de MxM bookmark que j’attendais le plus. Ce titre m’avait fait de l’œil dès que la maison d’édition l’avait annoncé et en avait dévoilé la couverture. Ayant eu l’occasion de l’avoir dans ma kindle quelques jours avant sa sortie, je l’ai littéralement dévoré en quelques heures. Je vous livre mon avis à chaud, venant tout juste de refermer ma liseuse. M-a-t-il conquis ? Était-il à la hauteur de mes attentes, je vous dis tout dans les prochaines lignes.

La science-fiction n’est pas un genre très exploité dans le MM. On peut lire de très nombreuses romances contemporaines, pas mal de fantastique grâce à la pléthore d’histoires de loups-garous et même dénicher quelques pépites en fantaisie. Par contre pour ce qui est de la science-fiction alors là, faut vraiment chercher. On a quelques titres en version originale, comme la série Sci-Regency de J.L. Langley, mais en français, je crois que le nombre de titres approche le néant.

J’adore ce genre et j’avoue que ça me manquait de ne pas trouver une bonne série de SF en MM, avec des personnages gays auxquels je pourrais réellement me sentir connecté. Sur ce point, L’étoile de Ren a parfaitement rempli son rôle. Certes, Ren et Asher, les personnages principaux de l’histoire sont aux antipodes de moi, mais pourtant j’ai pu me sentir proche d’eux. J’ai apprécié leurs caractères très différents qui sont parfaitement raccords avec les différents milieux dont ils viennent. L’auteur a fait un très bon travail sur ce point. On note dès le début leurs différences et c’est avec plaisir que petit à petit, au fil des pages, l’auteur nous montre, qu’en amour, l’origine ne compte pas et que c’est ce qu’on vit ensemble et les épreuves que l’on traverse qui forgent les sentiments et au final la solidité et la qualité d’une relation.

Et pour en vivre des choses, nos deux héros vont en vivre. D’abord prisonniers, puis évadés, clandestins, aventuriers, rescapés pour finir comme des héros non reconnus à la fin du tome, Ren, Asher et leurs amis vont nous faire vivre une histoire palpitante qui s’enchaîne à un rythme proche de la vitesse de la lumière. Le rythme est d’ailleurs pour moi une des faiblesses de ce titre. Il est bon, mais j’aurais préféré qu’il soit plus lent. Alors oui, ça aurait fait un livre plus épais, mais je trouve que ça nous aurait permis de mieux nous immerger dans l’histoire, de ressentir plus d’émotions et de mieux comprendre l’attachement et les réactions à quelques passages de l’histoire. J’ai vraiment ressenti ce manque parfois. Il se passe, comme souvent dans les épopées SF des moments tragiques et durant l’un, je suis resté genre « Ouais bon ça va n’en fait pas des tonnes, c’est pas comme si c’était ton meilleur pote ». Pourtant j’avais beaucoup apprécié ce personnage et je pensais qu’il allait avoir une place importante du côté de la romance et pourtant je n’ai pas pu ressentir d’empathie. Pourquoi ? Car du fait du rythme soutenu, on n’a pas assisté à suffisamment d’interactions entre eux deux. Dommage, car ça aurait pu rendre certaines scènes très émouvantes. Mis à part ce problème de rythme, l’histoire est vraiment intéressante et prenante. F.T. Lukens a créé un univers très riche. Les descriptions des différents lieux permettent une bonne visualisation des scènes et au lecteur, encore une fois, de bien rentrer dans le livre.

Concernant la romance, on est dans un Young Adult, donc si vous recherchez un titre avec des scènes de sexe nombreuses et très chaudes, vous serez déçus. Quand bien même, la romance est présente. Elle prend son temps. Nos deux héros se rapprochent progressivement et petit à petit leurs sentiments évoluent. J’ai trouvé ça très mignon, et j’ai apprécié le fait que la romance ne soit pas le point central du livre. Le voyage et les aventures de Ren et Asher le sont et c’est agréable, pour une fois d’avoir une série MM où la romance tourne autour de l’histoire et non le contraire.

Au final, L’histoire de Ren est un tome introductif d’une série et il fait bien le job. L’univers et les personnages sont bien introduits. On arrive à la fin de ce tome avec la conclusion d’un chapitre des aventures de Ren et Asher et l’envie d’en savoir plus. Toutes les questions que l’on peut se poser sur Ren et ses pouvoirs n’ont pas de réponses. Certains personnages clés de l’histoire sont toujours dans la nature, et on se rend compte que certains alliés pourraient au final être de futurs ennemis de nos compagnons. Bref, ce tome 1 se finit sur la promesse de prochains tomes tout aussi intéressants et, pour ma part, j’ai hâte de découvrir leurs prochaines péripéties.

L’étoile de Ren (Les Chroniques de la lune brisée #1) de F.T. Lukens
4 Note
Histoire
Personnages
Ecriture

Revue préalablement publiée au boudoir écarlate.

Laisser un commentaire

Check Also

L’Homme Rune de Peter V. Brett

Salut mes petites nuances de rouge, On se retrouve ce soir pour un petit repost d’un…