Salut mes petites nuances de rouge,

On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau numéro des dimanches de Sam et Loïc et cette semaine on s’intéresse aux nouveautés à paraitre à Livres Paris. Vu l’affut de nouveautés on a décidé de chacun de notre côté de vous préparer une petite sélection des cinq nouveautés que l’on attend le plus.

Pour cette petite sélection, j’ai sélectionné 5 nouveautés titres de deux maisons d’édition, MxM Bookmark et Juno Publishing. J’avais aussi en tête le quatrième tome de L’ours, la loutre et le moustique de T.J. Klune chez Dreamspinner Press France, mais celui-ci sortant avant le salon il est de facto hors sélection. Enfin ce n’est pas ça qui va m’empêcher de le lire.

N’ayant pas encore lu ces titres j’ai décidé de ne pas les mettre dans un ordre type TOP, mais simplement de vous les présenter en vrac, par maison d’édition. Et pour ne par faire de jaloux, polémique ou autres, le tout sera trié par ordre alphabétique.

Chez Juno Publishing

Deux titres me font de l’œil chez Juno Publishing, un déjà lu et aimé en VO et un que j’avais envie de lire depuis sa sortie et que je n’avais pas encore eu le temps d’attaquer.

Le roi Alpha de Victoria Sue

Le royaume d’Askara a été déchiré par un conflit pendant des siècles, où les humains existent comme êtres subordonnés à leurs maîtres loups-garous. La légende dit que le royaume ne pourra guérir que si un Roi Alpha et un Oméga pur s’accouplent et sont couronnés ensemble, mais un Oméga pur n’est pas né depuis plus de mille ans.

Luca est un Héritier Alpha, attendant impatiemment la cérémonie du Choix, lors de son vingt-cinquième anniversaire et les cadeaux qui lui seront accordés par l’Oméga avec qui il s’accouplera. Sa petite meute est démunie à cause des décisions du Conseil dirigeant, mais étant seulement un Héritier Alpha, il n’a aucune autorité pour les défier. Pas jusqu’à présent – ce moment qu’il a attendu depuis si longtemps.

Kit a grandi comme un moins que rien, un humain non répertorié qui ne sera jamais plus qu’un esclave pour n’importe quel maître qui le possède. Puis un jour, il rencontre un jeune Héritier alpha, blessé et mourant par empoisonnement, et découvre que leur destin est soudainement entrelacé. Luca doit prendre la direction de sa meute et sauver son peuple. Il ne peut pas se permettre d’être distrait. Mais lorsqu’il rencontre Kit, il développe des aptitudes lui démontrant qu’il n’est pas un simple Alpha, mais bien le Roi dont son monde a besoin depuis mille ans.

Kit est-il vraiment la cause du nouveau pouvoir de Luca, le véritable compagnon dont il a besoin ? Comment est-ce possible alors que le jeune homme n’est même pas un loup-garou, et en tant qu’humain, un accouplement est non seulement interdit, mais devient pour Kit, une condamnation à mort ?

Ce n’est pas une nouvelle pour vous, j’adore l’univers des loups-garous. Le problème avec cette thématique, c’est qu’on trouve autant de bons titres que de mauvais, mais j’ai un bon feeling avec celui-ci. Il fait partie d’une série, en trois tomes pour le moment il me semble, et les retours sur GoodReads sont relativement bons. N’ayant pas encore lu de titres de Victoria Sue, je vais me laisser tenter et j’espère avoir une bonne surprise à la fin.

Solitude de Anna Martin et Tia Fielding

Lorsque sa vie tourbillonnante à Los Angeles devint trop pour lui, Liam Barton s’échappa à Solitude, une station de ski de l’Utah. Liam quitte non seulement sa carrière de star du porno gay, mais il se sépare également de Gael Torres, son partenaire à Woodspring Manor Entertainment.

La rumeur dit que Liam est mort. Mais Gael ne croit pas aux potins. Sachant que quelque chose ne va pas avec Liam, il le pourchasse afin d’obtenir des réponses.

Liam est choqué lorsque Gael se présente à Solitude et s’installe chez lui. À son grand désespoir, Gael est déterminé à rester là afin de l’aider à traverser ce qui lui a fait suffisamment peur pour s’enfuir. Alors que Gael brise l’armure de Liam, les deux hommes commencent à réaliser que peu importe ce que la vie leur réserve, ils n’ont pas à s’en sortir seuls

Solitude est donc le livre que j’ai déjà lu en VO et adoré. J’ai parfois un peu de mal avec les histoires d’Anna Martin, mais je dois avouer qu’elle m’a ici charmé et que j’ai beaucoup apprécié l’univers, les personnages et l’originalité des scènes de sexe. Je suis assez sélectif sur mes relectures, mais je pense que je vais prendre du plaisir à me replonger dans cette collaboration avec Tia Fielding.

Chez MxM Bookmark

Plusieurs des nouveautés de l’éditeur me donnent envie, mais comme le but de cet article est de choisir, j’ai ramené ma liste d’envie à 3 titres.

Apprendre à devenir adulte de Lisa Henry

Nick Stahlnecker a dix-huit ans et n’est pas prêt à grandir pour le moment. Il a un emploi d’été, un cas de panique existentielle et un crush sans espoir sur l’inaccessible Jai Hazenbrook. Mais comment savoir que votre collègue est inaccessible tant que vous ne lui avez pas demandé de le sucer dans des toilettes ?

Ce n’est probablement pas ce que son père voulait lui dire quand il lui disait de se comporter en adulte.

Jai, âgé de vingt-cinq ans, est de retour dans sa ville natale à Franklin, dans l’Ohio. Seulement le temps de gagner assez d’argent pour partir de cette ville infernale. Son objectif à long terme ? Pouvoir parcourir le reste monde. Pour cela, il est prêt à vivre dans le sous-sol de sa mère à court terme, et encore…

Rencontrer Nick ne correspondait pas aux plans de Jai, mais, comme il l’apprendra bientôt, il n’est pas nécessaire de voyager à l’autre bout du monde pour vivre l’aventure d’une vie.

Apprendre à devenir adulte n’est pas un roman d’été. C’est l’histoire d’une amitié d’été – avec des avantages. On y parle de pizza aux garnitures dégoûtantes, de Netflix et du froid, et d’exhibitionnisme (accidentel). C’est tout. Il n’y a pas de sentiments ici. Aucun. Taisez-vous.

Encore un titre dans ma PAL depuis sa sortie VO en 2016. Je ne sais d’ailleurs pas pourquoi je ne l’ai pas encore lu vu que Lisa Henry est une auteure que j’affectionne particulièrement. J’ai adoré sa série Playing the Fool et Mark Cooper versus America fut un énorme coup de cœur. J’aime les romances qui prennent leur temps, j’aime les histoires d’amour un peu caché et la thématique liée à l’idée de grandir, de devenir adulte me parle vraiment. Sincèrement je n’ai aucune idée de pourquoi je n’ai toujours pas lu ce livre. Rien qu’à relire le résumé, je trépigne d’impatience de le commencer.

L’étoile de Ren (Chroniques de la lune brisée 1) de F.T. Lukens

Ren a grandi en écoutant sa mère lui conter des histoires sur les Star Hosts, un groupe mythologique de personnes possédées par le pouvoir des astres. Elles sont sans nul doute la part la plus exaltante de sa vie et il rêve souvent de quitter sa planète paumée pour trouver sa place au sein d’un convoi nomade. Lorsqu’il est capturé par des soldats et arraché aux siens, ses rêves lui échappent un peu plus. Devenu l’esclave d’un baron despotique, il doit faire profil bas et rester insoupçonnable pendant qu’il prépare son évasion. Un véritable défi, puisque le général de l’armée du baron est convaincu que Ren est l’une de ces créatures tout droit sorties des histoires de sa mère.

Il trouve un soutien en la personne de son voisin de cellule, un nomade nommé Asher. Membre des Phoenix Corps, Asher est mystérieux, charmeur et est exactement ce dont Ren a besoin pour l’ancrer lorsque ses pouvoirs de technopathe se révèlent subitement en manquant le consumer au passage. Ren ne comptait pas s’attacher à lui, mais après une évasion risquée, un voyage à travers la planète et un trajet riche en rebondissements sur un vaisseau marchand, Asher est le seul élément stable dans sa vie. Ensemble, ils doivent prévenir les nomades des plans du baron, maîtriser les pouvoirs grandissants de Ren et essayer de sauver leurs amis tout en gérant l’attraction grandissante qu’ils éprouvent l’un pour l’autre.

J’attends énormément de ce titre. Le MM déborde de romance contemporaine, on ne manque pas de flics, la fantaisie et le paranormal sont assez bien représentés grâce aux vampires et aux loups-garous, mais le genre manque cruellement de science-fiction. Alors quand un titre sort, c’est un peu

En plus, F.T. lukens est une auteure qui m’est totalement inconnue, mais dont les ouvrages ont de bonnes critiques sur GoodReads. Ce sera donc une découverte et j’ai réellement hâte.

Unité d’élite (H.E.R.O. 1) de Victoria Sue

En devenant un humain augmenté, Talon Valdez savait que sa vie et ses rêves étaient terminés. Détestés, traités avec suspicion et souvent enfermés, les augmentés étaient perçus comme des monstres. Ils étaient méprisés par le public et on ne leur faisait jamais confiance pour servir dans l’armée ou dans n’importe quel autre organisme des forces de l’ordre.

Des années plus tard, Talon a l’opportunité de monter une unité d’élite composée d’humains augmentés qui sera mise au service du FBI, mais sous une condition non négociable : chaque augmenté devra faire équipe avec un humain ordinaire.

Finn Mayer rêve de rejoindre le FBI depuis qu’il a quatorze ans. Il a fait tous les sacrifices possibles pour y arriver, y compris vivre avec sa mère égoïste et son frère homophobe et tyrannique, et renoncer à avoir un petit ami. Mais sa dyslexie non diagnostiquée a coupé court à ses aspirations. Sa dernière chance est de faire équipe avec Talon, un augmenté aux capacités létales qui ne fait pas confiance aux humains ordinaires pour garder les secrets de ses semblables et qui veut voir Finn échouer.

Finn dispose de quatre semaines pour se montrer à la hauteur aux yeux de ses coéquipiers. L’équipe a quatre semaines pour faire ses preuves auprès du public. Et quand un autre groupe menace leur succès – et que leurs vies sont mises en danger – ils ont quatre semaines pour survivre.

On termine cette petite sélection avec un autre titre de Victoria Sue. Cette fois-ci il s’agit d’Unité d’élite, un titre dans le genre « Enquête policière fantastico-policière. Oui j’ai inventé le nom de ce genre et je l’assume. Dans tous les cas, il s’agit d’un titre dont la couverture, qui est la même que l’originale, m’avait interpelé lors de la sortie du titre dans la langue de Shakespeare. Je ne l’avais pas ajouté à ma wishlist, mais j’avais en tête d’un jour le lire si j’avais un peu de temps. Oui je suis optimiste et naïf d’espérer en avoir un jour, je sais. Grâce à sa traduction, je vais pouvoir le lire dans les prochaines semaines donc c’est plutôt cool. Vous me direz « Pourquoi ne le lis-tu pas en vo si tu prévois de le lire en vf ? ». Tout simplement que bien que je lise dans les deux langues, j’ai besoin d’un peu plus de concentration pour lire en anglais, ce qui m’empêche de lire à l’extérieur, dans les transports et les salles d’attente, alors qu’en VF je peux lire partout, donc plus de facilité pour trouver des petits temps pour lire.

Voilà, c’est tout pour cette petite sélection des nouveautés prévues pour Livres Paris. J’ai vraiment dû réfléchir pour la faire, car les maisons d’édition profitent du salon pour proposer un maximum de nouveautés. D’ailleurs je pense que Sam va vous en proposer 5 titres bien différents des miens. Je vous invite donc à vous rendre sur son blog ou sa chaîne YouTube afin de découvrir sa sélection. J’espère que ce second numéro des dimanches de Sam et Loic vous aura plu et en attendant de vous retrouver demain pour un nouveau point lecture, je vous souhaite une agréable fin de soirée.

Love Ya !

Laisser un commentaire

Check Also

Top 5 des livres qu’on souhaiterait voir adaptés en films ou séries

Salut mes petites teintes de rouge, Aujourd’hui, on se retrouve pour un article un peu spé…